Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 14:35

 

 


Bienvenue  à tous sur notre site, que vous soyez porteur de kilt ou simple admirateur.

 

Festivité et Culture autour du kilt sont les maîtres-mots de notre association.

 

Nous les conjuguons lors de nos activités, de diverses façons : repas purement associatif, repas à thème avec accueil de public, participation à diverses festivités parfois en tant qu’acteur, d’autres en simple visiteur.

 

Si vous n’avez jamais porté le kilt, venez découvrir ce vêtement dans les pages de notre site. Vous pourrez y découvrir son histoire, sa conception, sa beauté, mais aussi voir des articles sur nos activités.

 

Si cela vous donne envie d’en découvrir plus, n’hésitez pas : venez à notre rencontre. Nous vous recevrons avec plaisir, que ce soit pour une simple discussion, pour participer à un repas convivial, ou pour  nous rencontrer lors de festivités que nous ne manquerons pas d’organiser.

 

Si après cela, vous sentez naître en vous une envie d’essayer d’en porter un, nous saurons vous guider. Peut-être alors, deviendrez vous aussi, un ami en kilt.

 

Alors à très bientôt.

 

 

                                                                                               Le Président. 


 

Repost 0
Published by Breton en kilt - dans L'association
commenter cet article
23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 14:35
Repost 0
Published by Breton en kilt - dans information
commenter cet article
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 09:30

La grande parade du Festival des Filets Bleus a échappé aux gouttes, ce dimanche, à Concarneau.

Composé de cercles celtiques, de bagadoù, d'individuels et de groupes folkloriques extra-bretons, du pays basque et de la Provence. le long cortège d'environ 2.000 participants s'est étiré jusqu'à 13 h au centre-ville.

Une parade colorée et animée mais dont le rythme a malheureusement été cassé par de trop grands écarts de distance entre les groupes.

 Une quarantaine de cercles et bagadous ont déferlé dans les rues aux rythmes d'airs traditionnels venus des quatres coins de la Bretagne.

Ouest France & Télégramme

Repost 0
Published by Breton en kilt - dans Nos Activités
commenter cet article
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 10:09

 

J'ai toujours regardé les Kilts avec une certaine admiration, à travers leurs trames et couleurs, ils retracent tous une histoire différente et digne d'intérêt. N'étant point Ecossais, l'idée de devenir porteur de Kilt n'avait fait que m'effleurer l'esprit. En effet ! Que pourrait raconter mon kilt ?

Depuis j'ai parcouru plusieurs sites pour en savoir un peu plus sur ce vêtement hors du commun. J'ai rencontré des porteurs de kilt Breton qui ont éveillé ma curiosité, quelle histoire lie à la fois la Bretagne et l'Ecosse ? Nouvelles recherches, nouvelles découvertes et un intérêt grandissant. Lors de différentes navigations sur internet, j'ai découvert le blog des "Amis en kilt", rencontré Dominique et Cathy puis quelques membres de l'association. Après plusieurs mois d'indécision, je m'orientai vers un kilt Breton. La date du F.I.L. arrivant à échéance, je décidai de faire mon premier achat à ce moment là.

Encore une fois Dominique et Cathy m'épauleront pour cette occasion. Ce jour là aucun Kilt Breton disponible mais c'est l'année de l'Ecosse et un digne représentant de cette nation a eu l'idée de rassembler les couleurs bretonnes et écossaises dans un kilt. Ce choix devient inévitable et me voici l'heureux propriétaire d'un kilt qui affiche l'amitié entre nos deux nations. Lors de cet après-midi, j'en profite pour faire la connaissance de Gaston venu, de Normandie, d'André, Christian et faire un tour au FIL où j'ai rencontré des membres d Amis en Kilt.

 

Reste à parcourir une dernière étape, le porter. L'occasion m'est offerte, pour le lendemain, par Dominique et Cathy.

Jour "K" comme kilt, réveil aux aurores ou presque et le temps que je m'habille correctement m'évite de penser. Angoisse ou appréhension pas vraiment je me sens bien. Ce vêtement est vraiment agréable à porter, une fois mis on l'oublie et quelle sensation de liberté. Seul un petit vent frais vient me rappeler que je ne suis pas engoncé dans un jean. C'est à Lomener que j'ai rendez-vous. Tout de suite bien accueilli par les différents porteurs de kilt présents, je passe une excellente journée. Le regard des autres, oui bien sûr il existe mais qu'en dire chacun a le droit de penser et c'est bien comme ça. Par contre le contact est formidable, des personnes qui seraient passées à coté de nous sans mots dire, nous accoste et nous demande des photos, posent des questions ou entament la conversation.

ALLAN le président des Torr Penn Breizh nous a accueilli avec chaleur et amitié les échanges ont vraiment été sympas,. C'est maintenant un souvenir inaltérable. Les Torr Penn Breizh, Christian, Dédé, Dominique, Cathy, Gaston, André, Christian et tous les autres un grand merci pour cette première en kilt et à très bientôt.

 

Quant à vous qui venez de lire cet article et qui hésitez peut être à franchir le pas, n'hésitez plus, venez nous rencontrer. C'est certain ,votre kilt vous attend depuis déjà longtemps et nous

J M L

 

Repost 0
Published by Breton en kilt - dans Nos Activités
commenter cet article
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 13:05
INTERCELTIQUEKILTDAY
INTERCELTIQUEKILTDAY
Repost 0
Published by Breton en kilt
commenter cet article
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 10:18
Plœmeur : L’hommage de Lomener à ses marins disparus
Plœmeur : L’hommage de Lomener à ses marins disparus
Plœmeur : L’hommage de Lomener à ses marins disparus
Plœmeur : L’hommage de Lomener à ses marins disparus
Plœmeur : L’hommage de Lomener à ses marins disparus

La 33e édition de la fête de la mer et du pardon à Notre-Dame-de-la-Garde de Lomener a été un succès, ce week-end, à Plœmeur (Morbihan). Servi par un généreux soleil, l’événement a attiré locaux et estivants.

La foule a été au rendez-vous dès samedi, favorisant l’animation de cette petite plage. Le comité des fêtes avait organisé un concours de châteaux de sable qui a réuni trois catégories d’enfants durant deux heures.

Dès la veille, les petites mains du festival - une centaine de bénévoles - avaient anticipé le repas du pêcheur du samedi soir. 90 convives, 750 kg de moules, 15 pêcheurs ayant ramené 350 kg de poissons (congre, vieille, tacaud, sardine, chinchard, merlu et même rascasse).

Corne de brume

Le pardon des péris en mer s’invite aussi sur l’eau, dans une barque de pêcheurs. Loin de la plage et de la fête profane, chacun se souvient, la foule se dirige vers la jetée au rythme des prières en breton, sous le claquement des bannières et ex-voto.

L’émotion affleure, on n’oublie pas ceux péris en mer, professionnels ou plaisanciers. Un moment plus tard, à quelques encablures de la plage, une corne de brume signale que la gerbe de fleurs a été jetée à la mer. Retour festif sur le petit port baigné de soleil.

Porte-drapeaux et esprit celte

 

L’association Torr Penn Breizh et ses 14 porte-drapeaux des pays bretons étaient là pour une première participation ainsi que l'association "Amis en kilt". Le cercle celtique Avel Nevez Planwour a assuré l’animation, relayé par le fest-deiz et Sonerien Spered Kewenn. Bien plus tard dans la soirée, c’est Bazar Acoustik et Son ar Dan qui ont pris le relais.

Ouest France
 
Repost 0
Published by Breton en kilt
commenter cet article
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 08:19
Pour l'amour du kilt

Fil'attitude

« Une fierté de porter le kilt ». « L'essayer, c'est l'adopter ». Les formules sont presque rodées dans les bouches de Catherine et Dominique Ferrand. Ce couple de Lanestériens vit une idylle avec le kilt depuis une dizaine d'années. Le premier « contaminé », ce fut Dominique, « via un ami qui portait déjà l'habit. Il m'a proposé d'essayer. Tout de suite, je me suis senti bien avec ». La chose n'était pourtant pas gagnée : cet agent EDF à la retraite porte une prothèse à une jambe, suite à une amputation. « Comme quoi tout le monde peut porter un kilt ! ». Il a ensuite transmis le virus à son épouse, lors de leur rencontre, il y a dix ans : « Pour une femme, le kilt se porte plus facilement. Chez les hommes, en France, même en Bretagne, c'est moins coutumier ».

Les Amis en kilt


La non-coutume n'empêche pas la passion. Au point, en 2008, de lancer leur propre association, les Amis en kilt. « Nous sommes près d'une trentaine de membres à nous retrouver régulièrement entre "kilteux" et à défiler. Certains viennent du bassin lorientais mais aussi de Paris, de Normandie ou d'Aquitaine », détaille Dominique Ferrand. Le couple avoue, à demi-mot, qu'être réunis dans une association permet aux membres de porter le kilt « en se sentant moins seul ».

 

« Souvent, les gens sont étonnés quand ils nous voient débarquer en tenue », confie Catherine Ferrand. « Pour certains, porter le kilt, c'est se déguiser, enchaîne le mari. Si c'est le cas, ça fait cher le déguisement ! ». Pour un vrai kilt, il faut compter entre 500 et 600 € la pièce. « L'attirail complet, avec chaussettes, chaussures, ceinture et chemise vaut environ 1.500 €, à condition que tout soit vrai », précise le passionné de 62 ans. Une passion onéreuse que le couple a construit « au fur et à mesure, raconte Dominique Ferrand. Aujourd'hui, je compte sept kilts et ma femme, cinq ». Cette collection, les époux Ferrand vont pouvoir l'arborer fièrement durant le Festival interceltique, sauce écossaise. Une « période parfaite » pour mettre en avant leur amour du tartan. « C'est l'occasion de sortir la tenue complète, que l'on ne peut pas enfiler dans la vie de tous les jours ».

Avec ou sans sous-vêtements ?


« L'idéal, pour nous, serait que le plus de personnes possible portent un kilt, poursuit Dominique. Après, à aucun moment on ne cherche à inciter les gens, on conseille juste d'essayer. Le kilt, c'est comme n'importe quel vêtement : si vous vous sentez bien dedans, vous l'adoptez ». Durant les dix jours à venir, les passionnés se tiennent à disposition des curieux pour répondre à leurs questions. Sauf à celle qui brûle toutes les lèvres : le kilt, avec ou sans sous-vêtements ? Ça, c'est un « secret de " kilteux " ».

Télégramme

 

Repost 0
Published by Breton en kilt
commenter cet article
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 08:14
Programme de festivités et hommage

Après le traditionnel grattage des moules, sur le port, dès 9 h 30 (ouvert à tous), place aux festivités. Samedi 5 août. À 14 h, concours de pétanque place du Palud et concours de châteaux de sable, plage du Port.

À partir de 19 h, sous chapiteau aux abords du port, repas du pêcheur animé par le groupe Nordet, suivi du bal populaire sur le port, à partir de 21 h. Et tout le week-end, jeux bretons et exposition avec l'association Graine d'océan.

Dimanche 6 août. À 10 h, aura lieu la messe des Péris en mer dans la chapelle de Notre-Dame-de-la-Garde, ancrée dans le port de Lomener, ancienne conserverie transformée en lieu de culte au début du XIXe siècle. Elle sera suivie d'une procession avec en ouverture les pavois des pays bretons, plus les bannières Notre-dame-de-la-Garde et ex-voto Saint-Pierre jusqu'au môle Gilles-Gahinet, pour l'embarquement sur les bateaux et dépôt de gerbes de fleurs en mer.

À 13 h, repas sous chapiteau. À 15 h, musique et danse avec le cercle celtique Avel Nevez.

À 16 h, fest-deiz animé par Torr penn Breizh l'association Amis en Kilt et les Sonerien Spered kewenn. À 18 h, place de nouveau à la musique avec Bazar Acoustik qui se poursuivra, à 20 h 30, avec Son Ar Dan.

Vers 23 h, le feu d'artifice tiré par le 8e Art du môle et bal. Entrée gratuite sur le site sécurisé.

Télégramme

Repost 0
Published by Breton en kilt
commenter cet article
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 14:30
Lorient. Vendredi, il faut le savoir, c’est l’Interceltiquekiltday

Ce vendredi débute la 47e édition du Festival interceltique de Lorient. Il s’agit de célébrer l’Ecosse, nation mise à l’honneur. Pour ce faire, les festivaliers sont invités à enfiler le kilt.

« Save the date ! »… Pour cette édition dédiée à l’Écosse, le Festival interceltique de Lorient convie à un nouveau rendez-vous le premier jour de festivités : il s’agit du Interceltiquekiltday !

Tous en kilts !

Le vendredi 4 août, dès 20 h 50 au Pavillon Écosse, les festivaliers vêtus d’un kilt peuvent participer à une grande photo de famille, et à fêter tous ensemble le début de cette 47e édition haute en couleurs.

Une tradition ancestrale

Symbole ancestral de la Nation de Saint-André, tradition vestimentaire par excellence, et moyen d’affirmer l’identité écossaise depuis sa création, le kilt a été progressivement adopté par toute la planète celtique et aura désormais son temps fort au cours des dix jours et dix nuits du Festival interceltique de Lorient.

Ouest France

 

Lorient. Vendredi, il faut le savoir, c’est l’Interceltiquekiltday
Repost 0
Published by Breton en kilt
commenter cet article
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 16:25
Tous contrôlés avant d’accéder au Festival interceltique de Lorient Tous contrôlés avant d’accéder au Festival interceltique de Lorient

De nouvelles dispositions sécuritaires viennent d’être prises en vue du Festival interceltique de Lorient, qui débute vendredi 4 août. C’est ainsi que neuf accès seulement permettront d’atteindre le parc Jules-Ferry, le cœur du Fil.

Le Festival interceltique du Lorient (Fil), qui se déroule du vendredi 4 au dimanche 13 août, a l’an passé payé le prix fort de la sécurité.

Son président Guy Gestin explique ainsi que la fréquentation du Fil, l’an passé, s’est établie à 700 000 visiteurs, soit 50 000 de moins que l’édition précédente.

Neuf accès à Jules-Ferry

En cause essentiellement, l’ambiance sécuritaire qui a pesé sur quantité de festivals après les attentats de l’été 2016.

Cette année, de nouvelles dispositions sont prises afin de renforcer la sécurité du Fil.

La principale consiste à boucler le parc Jules-Ferry, point central et névralgique du festival, et à n’en permettre l’accès que depuis neuf points dûment contrôlés.

 

Grande parade plus courte

En parallèle, le parcours de la Grande parade, dimanche 6 août, est raccourci.

Si l’arrivée est toujours au stade du Moustoir, le départ sera donné sur le pont de Carnel et non plus avenue de la Perrière, ce qui permet de ne pas fermer onze rues.

 

En parallèle, différentes mesures ont été prises notamment pour le Triomphe des sonneurs, qui arrivera place de l’Hôtel-de-Ville.

 

Le parcours de la Grande parade des Nations celtes, le dimanche 6 août à partir de 10 h, partira du pont de Carnel.
Le parcours de la Grande parade des Nations celtes, le dimanche 6 août à partir de 10 h, partira du pont de Carnel. | Préfecture du Morbihan

 

Lire aussiFestival interceltique de Lorient. Tout le programme, enfin ! [vidéos]

1 300 personnes pour la sécurité

Au total, listait ce lundi matin le Préfet du Morbihan lors d’un point presse, ce sont près de 1 300 personnes qui vont être mobilisées pour assurer la sécurité du Fil durant dix jours.

Ce chiffre qui ne prend pas en compte les militaires de la force Sentinelle.

                  500 000 € de plus pour le Fil et la Ville

Cet effort a bien entendu un coût. Pour le Festival interceltique de Lorient, bien entendu, qui consacrera à cette édition non plus 4,5 % mais 8 % de son budget global (de 6 M €) soit 430 000 €.

En parallèle, on s’en souvient, la Ville de Lorient a provisionné quelque 340 000 € supplémentaires pour, essentiellement, engager des agents de sécurité

La sécurité du FIL cet été va donc coûter, a minima, quelque 500 000 € de plus que les précédentes éditions.

Ouest France

 

Repost 0
Published by Breton en kilt
commenter cet article
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 16:18
Interceltique de Lorient. Il faudra montrer son badge dès 19 h 30

Cette année, les points d’accès au badge changent d’horaire : 19 h 30 et non 22 h pour accéder au quai des Pays celtes et au quai de la Bretagne. Le badge, déjà en vente sur la boutique en ligne du Fil, reste au même prix : 5 €.

 « Pas question d’augmenter le prix du badge », affirme Lisardo Lombardia, président du Fil. La question se pose, mais la réponse est claire. « Nous voulons continuer d’étendre l’achat du badge de soutien à un public large. »

Objectif : 60 000 badges

Le prix reste donc identique à l’an passé : 5 €. À une semaine du Festival, 10 000 badges ont déjà été commandés. L’équipe du Fil espère en vendre 60 000.

Nouveauté cette année, les points d’accès badge seront ouverts dès 19 h 30, et non 22 h comme l’an dernier.

Déjà en vente sur internet

Avis aux collectionneurs : tous les anciens badges depuis les premiers en 2011 sont également à vendre pour la modique somme d’1 €.

 

Les badges de cette année sont en vente sur la boutique en ligne du festival, dans toutes les boutiques officielles du Fil et les différents points d’accès.

Ouest France

 

Repost 0
Published by Breton en kilt
commenter cet article
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 16:08
Ces deux jours et demi passés à Aubigny ont filé très vite.
Signe que chaque moment passé avec l'association a été très agréable.
Pour mon premier week-end passé entouré de membres, j'ai été agréablement étonné de l'accueil chaleureux qui m'a été fait. Partage, simplicité, joie, bonne humeur; des mots simples pour définir ce qu'est la vie avec ou sans kilt. Mais c'est bien mieux avec.
Kiltement.
Yoann.
Repost 0
Published by Breton en kilt
commenter cet article

  • : Le blog des Amis En Kilt
  • Le blog des Amis En Kilt
  • : Ce blog est un point de raliement et d'information pour tous ceux qui aiment le kilt, qu'ils le portent, désirent le porter, ou ne font que l'admirer!
  • Contact

HORLOGE

Recherche

compteur blog
">

Compteur De Visites